Interview #37- Si vous êtes motivé pour lancer votre projet, lisez ceci…

Ah enfin quelqu’un qui accepte de parler de son projet avant même de l’avoir totalement finalisé. En plus, Séverine, non pas moi, a un blog sur son projet. Je l’ai parcouru et j’ai beaucoup aimé. Des « posts » vrais sur les étapes de son avancement pour lancer son food-truck….
Je ne vous en dis pas plus !
Je laisse place maintenant à notre interviewée du jour;-)
Pourrais-tu te présenter rapidement pour les membres du blog ?

Séverine Josserand, 36 ans, mariée et maman d’un petit gars de 6 ans, 10 ans en tant que styliste de mode et une terrible envie de réaliser mon plus vieux rêve celui de me diriger vers la cuisine. Ce fut d’ailleurs ma première réelle expérience professionnelle, puisqu’à 19 ans je suis partie vivre en Angleterre et me suis faite acceptée en tant que second de cuisine durant 1 an dans un hôtel-restaurant 2 étoiles.

Severine de My Little BIG Truck

« Coucou c’est moi, Séverine » ©2015 Séverine J.

Au départ donc, j’ai voulu reprendre un restaurant et puis très vite j’ai réalisé que cela entraînerait beaucoup de frais… c’est donc tout naturellement que je me suis finalement dirigée vers la street-food et donc la volonté de me promener sur mon secteur avec mon food-truck.
Je suis au début de ce projet, l’idée étant qu’il puisse voir le jour au printemps (fin mars, début avril) 2016.
Et pour faire vivre ce projet dès son commencement j’ai eu l’idée d’écrire un blog : My Little Big Truck
Parce que l’échange est pour moi important et c’est aussi un des principaux intérêts que je retrouve dans le food truck : dans un restaurant nous ne connaissons jamais vraiment le cuisinier, derrière un food truck c’est tout l’inverse !

 

C’est vrai… et en plus on le voit à l’œuvre. Personnellement, j’aime beaucoup regarder quelqu’un faire la cuisine… je me mets à saliver plus ou moins intensément en fonction de ce qu’il cuisine. Et l’odeur qui se dégage… hum !… rien de meilleur.

Mais au fait, comment as-tu débuté dans ce secteur ? et pourquoi ?

C’est un changement radical de vision de la vie, après une totale remise en question (une période de chômage oblige à le faire et cela fait du bien !;-)).
J’ai donc commencé à monter mon projet cet été, et celui-ci devrait donc voir le jour au premier trimestre 2016.

 

Combien de temps t’ as-t-il fallu pour arriver là où tu en es aujourd’hui ? Et que dirais-tu aux membres du blog qui sont aujourd’hui découragés ?

La création d’entreprise est une lourde épreuve mais vous permet d’apprendre chaque jour un peu plus sur vous et vos capacités, vous permet de vous surpasser, et souvent de rencontrer de belles personnes et même de voir que vous avez un peu de chance !
Il ne faut donc pas se décourager devant l’ampleur des missions à effectuer (montage du plan de financement et étude de marché, démarchage fournisseurs, recherches d’emplacement, sondages auprès des clients potentiels, étude de la concurrence, tester les recettes….). Il faut savoir s’entourer et avoir un soutien solide de ses proches, surtout lorsque l’on se lance seul(e) dans l’entreprenariat. Et surtout il faut croire en soi et foncer !

 

Quelles sont les ressources que tu recommanderais le plus aux personnes qui souhaitent se lancer ?

La persévérance, la patience, l’organisation, la curiosité et le culot.

 

Quels sont les éléments clés que tu cherches en priorité quand tu cuisines ?

Faire plaisir aux autres, en proposant une cuisine simple faite de bons produits.
Je n’ai pas la prétention d’être un grand chef, mais ma cuisine je la fais avec le cœur. Je proposerai d’ailleurs à la carte de mon food truck My little BIG Truck (ce sera son nom) une cuisine de produits frais uniquement, locaux et de saison.

 

Qu’est-ce que tu apprécies le plus quand tu vas au restaurant ?

De rencontrer de nouvelles saveurs, de me faire surprendre par le goût et/ou le visuel. J’aime lorsque les chefs travaillent les bons produits, il faut que le plat que l’on déguste soit aussi beau que bon.

 

Pour finir cette interview, as-tu un message à faire passer ?

Si vous souhaitez suivre mon projet, retrouvez mon parcours sur le blog ou la page facebook de my little Big Truck. Et n’hésitez pas à me laisser vos messages. Et pour tou(te)s celles et ceux qui aimeraient suivre la même direction je ferais en sorte de répondre à vos questions.
Un grand merci à Séverine pour cette « interview ».

Merci à toi…Séverine déjà pour l’interview et pour le partage de l’avancement de ton projet au sein de ton blog. Très instructif.

 

Voici d’autres interviews de Séverine :

article voix de l'ain article

 

En espérant que cet interview vous a plu 😉

 

Découvrez mon guide pour créer un plan de maîtrise sanitaire :

- gain de temps. Fini la paperasse au moment de sa rédaction

- aucun n'oubli au niveau de la réglementation sanitaire

- l'ensemble des fiches sont modifiables, pour coller parfaitement à votre activité

 

 

 

Vous avez aimé l'article ! Partagez le autour de vous :

2 réponses à Interview #37- Si vous êtes motivé pour lancer votre projet, lisez ceci…

  • DUPOUY dit :

    Bonjour
    j’ai un projet de monter une entreprise traiteur et d’aménager un laboratoire alimentaire à cet effet (15m ²) j’aurais une question sur le mobilier
    Puis je mettre par exemple des meubles Ikea sur pieds inox , armature bois couverts d’inox ?
    Tous ceci accroché sur mur recouverts en placo PVC
    Merci

    • Séverine dit :

      Bonjour,
      Du coup, il vous faut vous demander, si lors des nettoyages l’eau ne va pas s’infiltrer entre l’inox et le bois du meuble. Si c’est le cas c’est pas possible. Mais sans parler de cela, le bois est une matière putrescible or la réglementation interdit toute matière putrescible dans un laboratoire alimentaire.
      Il faut que vous voyez comment est le revêtement du meuble.
      Cdt

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui est derrière ce Blog ?

Mon nom est Séverine Canon et je suis formatrice dans le secteur de l'agroalimentaire.

En 2011, j'ai lancé ce blog pour répondre aux questions des stagiaires, en particulier ceux de la restauration commerciale.

En savoir plus sur Séverine ou communiquer avec elle.Connectez-vous avec moi sur Twitter, sur Facebook, Google+ et LinkedIn.

Visitez l'entreprise de Séverine et qui est formatrice sur eFormation HSAQ.