Moi, je me lance. Que dois-je faire ?

Bonjour,

Je souhaiterais créer une entreprise de livraison de repas froids dans les entreprises (type plateaux crudités, sandwichs etc…).

Je suis propriétaire de ma maison qui est divisée en deux parties dont l’une est un appartement en RDC de type T2 assez spacieux et équipé d’une cuisine que je souhaiterais exploiter comme laboratoire pour la préparation de mes repas.

Quelles sont les normes à respecter et quels services dois-je contacter pour être au clair ?

Merci de votre réponse.

Anne

Parmi ses questions une formidable idée pour l'aménagement de la cuisine

Parmi ses questions une formidable idée 😉

 

Bonjour Anne,

Vous me posez là une très vaste question 😉

Je vais essayer de faire simple…Sachez que le processus peut-être long et fastidieux… mais ne lâchez rien.   🙂

 

Démarches pour lancer son activité

Avoir une cuisine aux « normes »

Tout d’abord pour que votre cuisine soit aux « normes » vous devez respecter la réglementation CE n°852/2004 section « Locaux ». Vous pouvez télécharger le document ici.

Vous pouvez solliciter une visite des agents de la Direction Départementale de la Protection des Populations.

Déclarer votre activité

Ensuite, vous devez déclarer votre activité à la Direction Départementale de la Protection des Populations (DDPP) de votre département, après avoir, toutefois, créé votre entreprise ou auto-entreprise.

Une fois cette déclaration faite. Il vous faudra mettre en place les conditions visant à assurer le respect de la réglementation et des normes d’hygiène.

Et votre fournisseur

Pour cela, vous devrez d’abord vous assurer que votre fournisseur respecte lui aussi la réglementation et les normes d’hygiène.

Pour vos clients

Puis ensuite, réalisez une bonne information à l’intention votre client final (comme la conservation des plats, le respect de la DLC, les allergies alimentaires, …).

Maintenant votre véhicule

Ensuite, il vous faudra aménager votre véhicule et utiliser du matériel adapté au transport d’aliments  pour que ceux-ci voyagent aux températures requises. Pour cela, relisez les arrêtés du 21 décembre 2009 pour les denrées alimentaires d’origine animale et l’arrêté du 8 octobre 2013 pour les denrées alimentaires d’origine végétale.

 

Prouver que vous respecter les réglementations

Après, pour prouver que vous travaillez correctement, vous devrez effectuer des procédures et des auto-contrôles pour garantir le respect des normes d’hygiène. Cela passe par la mise en place d’un plan de maitrise sanitaire au sein de votre établissement de fabrication.

Et pour finir, il vous faudra passer une formation en « hygiène alimentaire » (hygiène des denrées alimentaires – HACCP) de 14 heures qui est obligatoire depuis août 2011. La formation vous aidera dans la mise en place de votre plan de maitrise sanitaire qui est une démarche un peu complexe.

Voilà… beaucoup de choses en perspective.

Je vous félicite pour votre initiative et vous souhaite un plein succès.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires

  • Bonjour Séverine, Bonjour Anne,

    Je vais faire mon enquiquineuse 😳 comme d’habitude.
    Qui paye les repas ? Le consommateur ou l’entreprise pour ses collaborateurs ? Je pense que Séverine me voit arriver avec mes gros sabots 😆
    Pour faire très simple : si c’est l’entreprise qui paye les repas pour ses collaborateurs, et s’il y a des denrées animales ou d’origine animale dans vos plats, alors vous êtes peut-être (pas sûr) soumise à agrément communautaire (voir les arbres de décision de la note DGAL/SDSSA/2006-8045).

    Je vous souhaite une très bonne activité (à toutes les deux 😆 )

    • Bonjour Emma,

      Oh oui ! MERCI Emma 🙄

      C’est vrai que si c’est l’entreprise qui achéte vos préparations, vous serez alors dans l’obligation de faire une demande d’agrément sanitaire en tant que restauration collective !

      Bonne après midi 😀