Et vous, saurez-vous réussir ce QUIZZ sur les bonnes pratiques d’hygiène en cuisine ?

Aujourd’hui, j’ai décidé de partager avec vous une vidéo trouvée sur Youtube. Un petit quizz sur les bonnes pratiques d’hygiène.

Vous verrez que la manipulation des denrées alimentaires est une attention de tous les instants. On ne peut pas travailler comme à la maison !!

Voici ce que vous y trouverez :

  • la manipulation des denrées alimentaires,
  • la manipulation du matériel,
  • le nettoyage et la désinfection d’une cuisine.

Bref, une revue des mauvaises pratiques à éviter à tout pris !

Que pensez-vous par rapport au port des gants pour manipuler de la viande hachée crue ?

J’attends donc et avec impatience votre retour 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

20 commentaires

  • Très bien cette vidéo. Étant comme vous de la partie, j’attends de voir ce que les restaurateurs vont répondre à cette question concernant le port des gants…

  • Mieux vaut des mains propres (+ ongles courts et pas de bijoux) que des gants changés à une fréquence insuffisante et mis sur des mains sales. Qui plus est, à mains nues, on « sent » quand on a les mains sales et on pense à se les laver alors qu’en portant des gants, on n’a pas cette sensation donc on oublie de les changer…

    • tout a fait d’accord avec vous. mais pour certaine manipulation, le port de gants neuf est obligatoire, changés a chaque fois qu’on a fini avec un produit. c’est le top.

        • bonjour,
          pas « obligatoire », mais vivement conseillé, pour le travail de la viande crue, par exemple, les farces, etc… tout ce qui est « juste cuit », et donc plus « sensible ».
          Le fait de porter des gants, et d’avoir les mains propres, garanti une hygiène sur ces manipulations.
          surtout quand on prépare 600 repas pour un hôpital, on a pas le droit a l’intoxication alimentaire…

          • Ah, vous me rassurez !

            Vous parlez là de la restauration collective où certains points sont plus « stricts » que dans la restauration commerciale. On peut aisément le comprendre quand on prépare des plats pour des gens très gravement malades ou de jeunes enfants !

            Il est vrai que dans la restauration collective la préparation de plat non cuit ou très peu cuit, le port de gants est vivement conseillé. On évite ainsi que la peau ne squame dans les plats !

            A+
            PS : je vois si je trouve une autre vidéo interessante avec les BPH cette fois 🙂

            • oui, aucun risque avec les malades.
              j’attends votre vidéo avec les bonnes pratiques…avec impatience.
              Salutations.

  • parfait comme vidéo….maintenant refaire la meme avec ce qu’il faut faire. serait encore mieux… bon courage et merci pour tout.

  • Attention !!!! pour info cette société « CMIH » n’existe plus (du moins sous ce nom) ……j’ai travaillé « malheureusement  » pour eux, mettant en danger ma propre société……

    Je ne suis pas pour le port des gants, je préfère que les manipulateurs se lave les mains entre chaque action salissante ou changement de produit.
    Par contre lors de la manipulation du poisson frais, là, je le conseille , mais plus pour une question d’odeur qui est tenace, même après un lavage des mains.

    • Bonsoir Dominique,

      Contente de vous voir ici 😉

      J’ai effectivement essayé de trouver leur site internet mais j’arrive directement sur une page de bourse !?!

      J’ai trouvé que leur vidéo, qui est toujours accessible, était tout de même bien faite.

      Pourquoi « malheureusement » ?

  • Bonjour, je pense que même moi, qui ne suis pas cuisinier éviterai la plupart des erreurs évoquer dans ce petit film.Juste un peu de bon sens et une bonne organisation du milieu de travail devraient suffire. Moi qui suis en train de me casser la tête pour aménager une cuisine de 3 m2 dans le respect des normes d’hygiène.

    merci et bonne journée

    • Bonjour Van zijl,
      C’est vrai que 3m2 c’est très petit… surtout pour cuisiner et servir des clients !!
      Vous vous y prennez comment ?

      • La cuisine reste très succincte. CE en sont « que » des burgeurs et des frites. Pour cela je m’y suis pris comme suis.

        En entrant dans l’espace cuisine, sur la gauche, un lave-mains, ensuite un évier qui servira pour le lavage des aliments.
        Voila pour le premier coté.

        Sur le mur intermédiaire, un placard inox accroché au mur qui sert pour la vaisselle

        Et sur le dernier coté qui fait 2.20 mètres de linéaire, un meuble inox de 60 cm de large, avec dessus friteuse et plancha, ce qui me laisse 1.3m pour la préparation. Sachant que c’est un bar avec 20 places assises.

        Le seul point qui me turlupine, est lors du service, les préparations, légumes, fromages etc, risque de ne pas se trouvés réfrigérés et de plus a coté d’un point chaud, donc il faut que je trouve une solution a cela.

        Ps: pour le moment je ne suis pas encore en activité mais essaie d’établir un schéma afin d’obtenir les meilleurs résultat possible pour ce qui est de mon cas.

        J’essaierai de mettre un petit plan d’installation .

  • Pour en revenir au gant, voici du vécu… aujourd’hui.

    Je fais ma visite de contrôle dans un restaurant, je suis à 2 mètres de l’opérateur qui sait que je l’observe. Il lève des poissons en filets et porte des gants.
    Une réception de fruits et légumes à lieu. L’opérateur, en gardant ses gants, transfère les fruits et les légumes dans des bacs, ouvre et ferme les portes des chambres froides, signe le Bl,…
    Je vois qu’il va reprendre l’activité de filetage sans se laver les mains ; je me dis à voix basse, mais assez pour qu’il m’entende : « j’attends le lavage des mains » (je ne voulais pas qu’il soit en faute…). Et… il se lave les mains, enfin je veux dire, il se lave les gants, car il ne les retire pas !!!

    Et voilà !!!! VIVE LES GANTS qui protègent les mains (que nous espérons propres) !!!

    • Waouh !!! Même pour signer le bon de livraison !! Dit donc… mais ça ne glissait pas !

      De plus, il sait qu’il est observé et malgré tout il ne fait pas l’effort de faire attention ! C’est à se demander s’il a compris l’importance du lavage des mains et du port des gants !

      En tout cas, merci pour le retour d’expérience et j’espère que cela aidera d’autres personnes 😉 car on en apprend tous les jours.

      bon WE à toi 🙂

      • Bonjour Séverine.
        Te rappelles-tu ce que je te disais sur la nécéssité de faire une mini formation pour le personnel (saisonnier), et bien voilà un bon exemple de client potentiel. Une petite piqûre de rappel pour éviter ce genre « d’oubli ».
        Remorque toujours pas retrouvée!!!
        Bonne journée.

        • Salut Yann,

          Tu sais que j’y travaille sur ce point… j’espère être opérationnelle avant juillet 😉

          Et pour ta remorque, as-tu bien lancer ton assurance comme je te l’avais conseillé ❓

          A+

    • Bonjour,

      Pour excuser le cuisinier, souvent quand ils se sentent observés les opérateurs font ce genre de bêtises en voulant bien faire. Evidemment c’est ridicule!
      Je déconseille tous les jours l’utilisation des gants en restauration collective car le personnel ne sait pas les utiliser correctement.
      Trés bon film en tout cas, merci!

      Aline