La technique du « fait maison » ou comment le citer quand c’est quelqu’un d’autre qui fait

J’ai eu une question très pertinente de Daniel sur la mention « fait maison ».

Voilà, M. Daniel propose ses propres raviolis frais à des restaurants. En effet, il a développé une recette spécifique de raviolis frais. Il explique que pour un restaurant, il réalise des raviolis avec une farce aux artichauts, alors que pour un second restaurant, il fournit des raviolis à base de truffe et asperges.

Bref, il souhaitait savoir si le restaurateur à qui il fournit ses raviolis, peut mentionner sur sa carte « fait maison » pour ces raviolis-là.

"Fait maison" une technique pour le citer sur la carte

Je vous assure toute notre carte est du « fait maison »
Droit d’auteur: limonzest

 

Nous savons que d’après le nouveau décret n°2014-797 du 11 juillet 2014 sur la mention « fait maison » pour les établissements de la restauration commerciale (sur place ou à emporter), il existe 1 exception (qui confirme donc la règle ;-))

La technique est donc une exception

Cette exception est pour les plats composés d’un produit non brut et qui n’est pas mentionné dans la liste (article du blog sur le fait maison).

Dans ce cas, le restaurateur peut mentionner sur sa carte que le plat qu’il propose est obtenu grâce à : « Nom du producteur ou artisan ».

 

Un exemple sur cette technique

Par exemple, le restaurateur propose les raviolis frais aux artichauts de M. Ghozlan. Il doit mentionner sur sa carte :

« Raviolis aux artichauts de M. Ghozlan »

Ou encore, il peut noter la marque que M. Ghozlan a donnée à ses raviolis. Supposons « Zlan »,

Alors, le restaurateur notera sur sa carte :

« Raviolis aux artichauts de Zlan ».

Voilà… c’est tout simple 😉

Ainsi ce restaurateur valorisera votre travail M. Daniel et en fera aussi la promotion.:-) Ce qui me semble tout à fait normal, vu que c’est vous qui l’avez réalisé.

 

Un dernier dernier point – pour rappel

Pour savoir si un restaurant est au courant de ce nouveau décret… et bien, le décret en question impose que tous les établissements et professionnels concernés doivent rappeler à leurs clients (et ceci de manière visible) la phrase suivante :

« Les plats « faits maison » sont élaborés sur place à partir de produits bruts. »

Histoire de rappeller aux clients ce qu’est le « fait maison ».

Bref, cette obligation est pour tous les établissements, même ceux qui NE réalisent AUCUN plat à partir de produits bruts !

Si, en tant que consommateur, vous ne voyez pas cette phrase, c’est que le restaurant n’est pas au courant de ce nouveau décret !

 

 

Bienvenue à nouveau sur le blog Hygiène des Denrées Alimentaires !
Comme ce n'est pas la 1ère fois que vous venez ici, vous voudrez sans doute vous inscrire au Flux RSS ! 😉.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires

  • en réponse au raviolis frais revendu à un restaurateur , non le restaurateur ne peut pas marquer  » fait maison  » puisque il ne les a pas fait , d’ailleurs la revente à un tiers ( restaurateur , distributeur etc.. ) d’un produit fait maison est réglementé , soumis à autorisation de la dsv , par définition le fait maison est fait et réaliser et vendu sur place , avec des règles et une liste de produits complémentaire autorisé

    • Bonsoir Jacques,

      Je suis d’accord avec vous concernant la revente à un tiers…mais alors comment expliquez vous le point (l’exception) dans le décret ?

      • Bonjour

        Dans le cadre de la législation « FAIT MAISON », Est ce que l’utilisation des OVOPRODUITS est autorisé?
        Merci pour votre réponse.

        • Bonjour Sophie,

          D’après la définition du décret sur le « fait maison« , l’utilisation des OVOPRODUITS n’est pas autorisée.

          Je conviens avec vous que cela est bien dommage car les ovoproduits permettent de réduire considérablement le risque de contamination par la salmonelle.

      • si un produit est fait maison ( d’abord on ne peut pas mettre n’importe quoi il y a une liste autorisé ) , mais que pour des besoins de commercialisation importante etc. ; le produit est revendu par un grossiste , la mention fabriqué par : XXXXXXX est obligatoire