Un point sur ce fameux « fait maison » pour la restauration

Savez-vous que dès cet été, la mention « fait maison » devra être inscrite sur les cartes des restaurants, à côté des plats entièrement cuisinés sur place.

Fait-maison-restauration-commerciale

Sur le menu c’était indiqué « fait maison » !

 

En effet, en novembre 2013, l’assemblée nationale a lancé le projet de loi pour faire apparaître un logo «fait maison» sur les menus de la restauration commerciale. Ce logo permet de valoriser les cuisiniers qui travaillent qu’avec des produits frais et bruts.

Ainsi, les consommateurs auraient la garantie de payer pour un travail réellement accompli par le cuisinier en plus d’avoir des plats issus de produits frais.

Bref, aujourd’hui le ministère de l’artisanat, du commerce et du tourisme lance une consultation auprès des restaurateurs comme auprès des consommateurs.

Grâce aux réponses que vous leur apporterez, le ministère pourra élaborer un décret d’application pour le nouveau label «fait maison». En effet, cela leur permettra de mieux cerner les pratiques des professionnels et les demandes des consommateurs.

Personnellement, j’ai répondu au questionnaire «section consommateur».

Et, je suis tombée sur cette question :

Indiquez si cela est pour vous très important ou pas du tout important lorsque vous allez au restaurant :

  • Le prix
  • La propreté/l’hygiène
  • La qualité de la cuisine
  • La qualité du service et de l’accueil
  • Le cadre

 

Je vous laisse donc réfléchir à la question 😉

Voici le lien pour que vous puissiez vous aussi participer à cette consulatation : http://www.artisanat-commerce-tourisme.gouv.fr/fait-maison/participez

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires

  • Bonjour Séverine,

    Désolé, mais la Loi ne stipule que les termes « produits bruts », pas forcément « frais ».
    Sur le fond (frais ou surgelé), que vaut-il mieux consommer : un poisson fileté et surgelé sur le bateau ou bien un poisson qui a trainé en frigo plus d’une semaine entre marayeur, grossiste et restaurateur ?

    Bien cordialement

  • Savez-vous, mesdames z’et messieurs, quelle est la première idée qui m’est venue à l’esprit quand j’ai appris cette idée de « labelliser » le « fait maison » ?
    Je me suis dit « ça y est, encore un label inutile de plus, avec des centaines de magouilles en prévision »…
    Mais ça n’engage que moi…

    😉
    Belle soirée…
    Et bon appétit…