Les huiles de friture usagées doivent être recyclées, le saviez-vous ?

Saviez-vous qu’à compter  du 1er janvier 2012, toutes « personnes qui produisent ou détiennent des quantités importantes de déchets composés majoritairement de bio déchets, sont tenues de mettre en place un tri à la source et une valorisation biologique ou, lorsqu’elle n’est pas effectuée par un tiers, une collecte sélective de ces déchets pour en permettre la valorisation de la matière de manière à limiter les émissions de gaz à effet de serre et à favoriser le retour au sol. » (art.L541-21-1 du code de l’environnement)

Vous êtes donc concerné !

huiles de friture usagées, paquet hygiène, reglement, règlement, aliment, restaurant, bar, brasserie, snack, ferme-auberge, pizzeria, cafétéria, crêperie, café-brasserie, traiteur, formation, remise directe, elearning, table d’hôte, touristique, 852/2004, 853/2004, 178/2002, HACCP, agrément, sanitaire, contrôle, agrement, microbes, nuisibles, traçabilité, PMS, plan de maîtrise sanitaire, conception, ouvrir, locaux, 2012, hygiene, législation, sandwich, traditionnelle,  formation à distance, sanction,

Bon pour accord pour recylcer les huiles de friture usagées

En effet, si vous utilisez de l’huile pour faire des fritures ou même le fond de poêle, vous devez le recycler. Et surtout pas jeter dans le bac avant de faire la vaisselle.

De même, vous ne pouvez pas éliminer ces huiles par la voie classique des ordures ménagères.

Ces huiles doivent faire l’objet d’une collecte pour une valorisation future.

 

Imaginez que cette valorisation vous permettait de faire tourner votre four !!! Elles vous  seraient bien utiles ces huiles, surtout par les temps qui courent.

 

Collecter les huiles de friture usagées pour les recycler

Comment faire pour que quelqu’un puisse collecter vos huiles ?

Pour se débarrasser d’une huile de friture usagée, il suffit de la verser dans son emballage d’origine (ou une bouteille plastique) après refroidissement et la déposer dans une déchetterie.

 

Il faut aussi savoir que de nombreux « collecteurs » sont prêts à vous débarrasser gratuitement de ces huiles qui vous encombrent finalement.

 

 

Savez-vous quand il vous faut changer d’huile dans votre bac à friteuse ?

D’ailleurs, l’AFSCA a rédigé un document sur les observations qu’ils ont pu faire par rapport à l’utilisation d’huiles de friture.

Voici ce qu’il en ressort, c’est que les  :

  • Dangers liés à une huile de friture chauffée trop fortement sont importants,
  • Dangers liés à l’acrylamide
  • Dangers liés aux allergènes
  • Confection, chaîne du chaud et service
  • Tableau des limites critiques, des méthodes de surveillance et des actions correctives pour les CCP

 

Bref, une dégradation de l’huile est accélérée par :

  • une surchauffe (supérieure à 180°C),
  • la présence d’eau,
  • et des éléments carbonisés dans l’huile.

 

Il est donc préconisé d’éponger correctement les aliments (les pommes de terre) et bien sûr d’éviter de plonger des produits surgelés  dans le bain de friture !

Pour les éléments carbonisés, je ne vois qu’une seule solution c’est de filtrer chaque jour l’huile de friture !

 

Un autocontrôle

Voici un autocontrôle à faire chaque jour pour déterminer quand votre huile doit être changée.

Mais avant cela, il vous faut comprendre quelques points de fonctionnement sur le chauffage d’une huile.

Dans un bain de friture, quand votre huile « bouillonne » au contact d’aliment, cela sous entend :

  • que la température est trop élevée et donc que l’eau des aliments s’évapore trop vite.

Vous devez dans ce cas : retirer les aliments, baisser la température du feu, pour ne pas dégrader trop rapidement votre huile et  remettre ensuite les aliments dans l’huile en douceur.

 

Quand votre bain d’huile mousse cela veut dire que votre huile est trop vieille (couleur et composition ont changées) et c’est cancérigène. De plus, cette huile donne un gout désagréable. Vous devez la changer. Généralement, il faut changer l’huile toutes les 10 à 15 fritures (en fonction des températures qu’elle a subi).

 

La différence entre « le bouillonnement » et « la mousse » c’est que la mousse reste en surface quand les bulles remontent. Ce qui n’est pas le cas quand ça bouillonne, en effet les bulles disparaissent en surface.

 

 

Voilà, vous savez tout, donc à vous de jouer !

Vérifier chaque jour que votre huile ne mousse pas.

Si elle se met à mousser alors il faut la transvaser dans son ancien récipient à froid !

La déposer à la déchetterie ou contacter un prestataire de recyclage d’huile qui viendra la récupérer chez vous et gratuitement !

 

Non seulement vous serez en conformité avec la loi, vous ne mettrez pas en danger  la santé de vos clients, mais aussi, vous aurez accompli un geste écologique ! (moins  de pollution et développement de nouvelles pistes de « carburant » )

 

Alors qu’est-ce que vous en pensez ?

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

9 commentaires

  • je me souviens de l’époque où je travaillais en restauration : les huiles étaient recyclées en rouge à lèvres !!!! Ça m’a toujours fait sourire.
    A la maison c’est plus compliqué, quoi que maintenant il y a les produits gélifiants.
    Merci pour le truc de la mousse, je surveillerai à ma prochaine friture.

  • En rouge à lèvres… comme quoi nous ne sommes pas au courant de tout. Mais je trouve l’idée très sympa ! Peut-être que des femmes ont senti un arrière gout de friture quand elles passaient leur langue sur une de leur lèvre 😛

    😉 le truc de la mousse marche super ! De plus ça permet d’être plus longtemps en bonne santé.

  • Bonjour,

    AVEZ-VOUS UNE LISTE EXHAUSTIVE DES COLLECTEURS D’HUILE ALIMENTAIRE USAGEES ?

    NOUS ACHETONS TOUTE QUANTITE TOUTE L’ANNE : OBJECTIF : BIODISEL

    • Bonjour et bienvenue sur ce blog 😉

      Je ne possède hélas pas de liste sur les collecteurs d’huiles alimentaires usagées. Cependant, si vous en avez une, je suis preneuse… Je publierai un nouvel article sur ce point.

      Est-ce que vous faites parti de ces collecteurs ? Avez-vous un site internet ?

      A bientôt…

      Vrine

      • Bonjour,
        Il existe un réseau de collecteurs d’huiles de friture, offrant un service de proximité et gratuit sous l’enseigne Mister COLLECT.

        Mieux encore, les restaurateurs sont rémunérés sous forme de cadeaux ou chèques-cadeaux.

        A tester !

  • Je suis restaurateur, c’est sympa ce site, j’en profite pour faire un com. Le collecteur d’huiles usagées que vous citez plus haut dans les com; Mister Collect, ben il vient d’arriver à Bruxelles en Belgique, c’est une chouette nana qui est venue me proposer son service… Extra !! Je rentabilise en plus mes déchets. Et il y a un nouveau truc aussi que j’ai trouvé extra ! le marc de café figurez vous qu’ils le récupèrent aussi… j’avais jamais entendu !!! et vous?

  • Il existe aussi des friteuses à fond froid pour les particulier maintenant…ce qui permet de récupéré les fameux éléments carbonisé site ci-dessus. Le principe est une réserve d’eau qui reste sous l’huile avec une résistance qui elle est dans l’huile ce qui permet de chauffer l’huile sans faire bouillir l’eau(Sinon le résultat serai dramatique…) du coups la réserve d’eau sert aussi de récupérateur de résidu.

  • Bonjour,
    Merci pour cet article.
    Personnellement je suis dans la recherche inverse: je voudrais acheter de l’huile déjà recyclée pour faire du « slow cosmétique « .
    Pourriez-vous, SVP, m’indiquer des points de vente en France ou en Allemagne?
    En vous remerciant d’avance,
    Marina Doret