Quoi !! Vous stockez vos aliments par terre !

Est-ce que vous stockeriez vos denrées alimentaires (non périssables ou périssables) au sol ?

Non ! Il me semble que cela relève du bon sens.

Dans le texte ci-après, je parle de stocker les denrées alimentaires à plus de 10 centimètres du sol.

denrées alimentaires, stockage, contamination, restaurant

Ces denrées alimentaires sont stockées au sol !
Mais comment va se passer le nettoyage du local ?
(c) photl.com

 

10 cm ?

Et bien, les 10 centimètres ne sont écrits nulle part dans un référentiel ou un texte réglementaire. C’est du bon sens pour moi.

 

Je vous explique.

Dans le guide des bonnes pratiques d’hygiène du restaurateur, il est mentionné de ne pas stocker les denrées alimentaires à même le sol (page 102 du guide).

Pourquoi ?

 

Nettoyer facilement

Tout simplement pour pouvoir nettoyer correctement. Et oui, comment allez-vous pouvoir effectuer le nettoyage du sol sur lequel vos produits sont stockés ?

Un sol, il faut le savoir, est sale ! En effet, et encore plus si vous n’avez pas de chaussures de travail, vous avez obligatoirement marché un peu partout et ramené des salissures.

Comment faire alors ? Vous allez être drôlement embêté. Il faudra déplacer la marchandise et la mettre momentanément en hauteur pour que vous puissiez nettoyer en une seule fois. Ou bien, il vous faudra la déplacer un peu plus loin et faire d’interminables allers retours pour éviter de mettre de l’eau et du produit de nettoyage sur vos aliments.

 

Eviter d’éclabousser les denrées alimentaires

De plus, le guide des bonnes pratiques d’hygiène informe qu’il faut éviter d’éclabousser les produits stockés.

Donc les 10 cm ça me semble le minimum approprié ! 10 cm suffisent pour passer un balai ou une serpillière sous les étagères. N’êtes-vous pas d’accord ?

 

Evaporer l’eau stagnante

Mais aussi cela permet également, à l’eau stagnante, qui serait restée par inadvertance, de sécher sans fortement humidifier les denrées alimentaires.

N’oublions pas que l’humidité est une source indispensable pour le développement de nos chers amis les germes et de nos ennemis les micro-organismes pathogènes !!

 

Alors ne stockez pas à-même le sol, laissez 10 centimètres pour faciliter le nettoyage et éviter un travail inutile de déplacement de la marchandise stockée.

Alors à vos zones de stockage ! Vérifiez bien que rien ne touche le sol !

 

 

Vous avez aimé l'article ! Partagez le autour de vous :

11 réponses à Quoi !! Vous stockez vos aliments par terre !

  • J’avais au moins quinze-vingt centimètres, dans mon atelier, entre le stock et le sol. Et comme je n’avais pas envie de me baisser trop souvent, je n’y mettais que les gros machins que je n’utilisais pas quotidiennement, le reste étant plutôt sur la 2e planche à 50-60 cm.
    Belle journée !

    • Vrine dit :

      Salut Eric,

      Ah, voici la pratique d’un expert. Parfais ! Je pense que j’aurai fait exactement comme toi… Le plus groset le moins utilisé en bas 😉

      Merci Eric… à bientôt

  • céline dit :

    pour reprendre le texte d’Eric, éviter de mettre les denrées au sol permet aussi de préserver son dos…et cela vaut aussi pour le sol des chambres froides puisqu’on y entre .
    Il y a assez de contraintes posturales dans ces métiers alors c’est bien d’allier hygiène et prévention des risques.
    Bonne journée

    • Vrine dit :

      Ah..oui, je n’y avais moi-même pas songé.

      Moins de douleur posturale ! Effectivement.

      Finalement, il y a là que des avantages !! En plus, d’être obligé de stocker des denrées alimentaires au dessus du sol !

      Merci et bonne journée aussi… même s’ils annoncent de la pluie 🙁

      • roussau dit :

        Bonjour,

        Pour suivre l’idée général d’entreposer les « poids lourds » sur les étagères du bas, cela protège également vos pieds !!! une boite 5/1 qui tombe de 1m80, aïeee …

        @++

  • marie B dit :

    Bonjour,

    Concernant le personnel et la visite médicale que peux-tu nous dire la dessus. l’arrêté de 1977, toujours en vigueur mais ne s’applique plus réellement. Que demande t-on en restauration collective et commerciale?

    • Séverine dit :

      Bonjour Marie,

      Alors l’arrêté du 11 juillet 1977 a été abrogé par l’arrêté du 2 mai 2012. En effet, celui-ci abroge diverses dispositions relatives à la surveillance médicale renforcée des travailleurs.
      Cet arrêté du 2 mai 2012 est pris en application du décret 2012-135 du 31 janvier 2012, portant notamment sur les modalités du suivi individuel de l’état de santé des salariés.

      Dans le décret 2012-135 du 31 janvier 2012, au niveau de la section 2 sur le suivi individuel de l’état de santé du salarié », la visite d’embauche et périodique (24mois) est obligatoire pour les salariés travaillant dans le secteur de la santé et de la sécurité (la restauration collective et commerciale en font-elles partie ? oui, je pense) ou travaillant dans des conditions particulières relatives à certains risques (c’est le cas pour ces types de restauration).

      Par conséquent, la visite médicale est toujours en vigueur pour la restauration collective et commerciale. 😉

      Je vais écrire un article sur le sujet, détaillant plus les différents cas.

      A+

      • marie B. dit :

        Merci Vrine,

        Mais les visites en restauration commerciale et collective doit être faites à l’embauche et par la suite tous les 2 ans par le médecin du travail obligatoirement ou bien par un médecin généraliste?

        Merci

        • Séverine dit :

          Welcome Marie 😉

          Les visites doivent être faites par le médecin du travail…

          Ensuite, s’il trouve que cela s’avère nécessaire, le médecin du travail peut donner des préconisations pour que le salarié voie le médecin généraliste.

          Voilà, vous savez tout maintenant 🙂

      • lorenzon dit :

        bonjour,

        pouvez vous préciser exactement ce qui change dans le nouvel arrête concernant les visites medicales car je m’y perd un peu

        • Séverine dit :

          Finalement pas grand chose !!

          Mais cela a permis d’être plus « clair » car plus de 12 arrêtés ont été abrogés !!

          Il y a en plus, un suivi plus « intense » pour les femmes enceintes et les personnes handicapées.

          Voilà la « petite » différence.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui est derrière ce Blog ?

Mon nom est Séverine Canon et je suis formatrice dans le secteur de l'agroalimentaire.

En 2011, j'ai lancé ce blog pour répondre aux questions des stagiaires, en particulier ceux de la restauration commerciale.

En savoir plus sur Séverine ou communiquer avec elle.Connectez-vous avec moi sur Twitter, sur Facebook, Google+ et LinkedIn.

Visitez l'entreprise de Séverine et qui est formatrice sur eFormation HSAQ.