Lorsque les blattes ont ce problème, comment font-elles ?

Pour pouvoir défendre son restaurant et donc sa cuisine des insectes, il vous faut connaître le comportement de ces derniers. Ainsi, vous saurez choisir au mieux les méthodes pour les combattre.

Pour cela, vous devez savoir où les insectes se reposent de préférence et où ils établissent leurs nichées (larves), leurs façons de piquer…

Je vous avais déjà écrit un article sur les mouches, qui est un vecteur de germes pathogènes.

Mais aujourd’hui, j’ai envie de vous parler de blattes, de poux, de puces, de punaises.

cafard, blatte dans ma cuisine

(c) par Prince et Princess – Blog

 

Ils sont aussi des vecteurs de germes pathogènes, c’est-à-dire qu’ils transmettent les germes d’un homme ou d’un milieu infestés à un autre hôte ou autre milieu. Ils sont donc considérés comme un véritable véhicule d’infection, qui de plus est animé !

 

Donc, comment les combattre ?

Ces insectes sont tous nés d’un œuf.

La larve grandit de façon discontinue au cours de mues successives vers l’âge adulte. Les scientifiques ont observé que le mode de vie d’une larve est bien différent de celui de l’adulte (par exemple : la larve du moustique se trouve dans l’eau alors que le moustique adulte, lui, est dans l’air).

 

Les blattes ou cafards

Les blattes ont généralement tendance à se cacher le jour et vivre la nuit.

Habituellement, elles recherchent les endroits chauds, humides et obscurs où elles s’attirent mutuellement au point de pulluler comme par exemple dans les réserves d’alimentation, ou dernière le frigo ou encore au fond d’un tiroir.

Si on ne vérifie pas la structure des lieux et si on y laisse stagner des matières organiques, on encourage carrément leur prolifération.

D’où l’importance de réaliser un examen visuel de leur présence.

Pour cela, recherchez toutes traces de cafards dans vos réserves ou derrière les frigos.

Recherchez les traces d’œufs de blattes qui sont visibles et très facilement reconnaissables. Ensuite, avec l’expérience, rien qu’avec l’odeur bien particulière, vous saurez où ils se cachent.

Oeufs de cafards ou de blattes

Oeufs de cafards ou de blattes

Puis, utilisez des appâts toxiques fermés ou un produit comme Max Force, qui mise sur la destruction de l’organisme unicellulaire, permet maintenant de détruire l’insecte de l’intérieur. Il attaque sa transformation énergétique et le rend hors circuit, un peu comme une voiture qui n’aurait plus de carburant. Étant donné que les blattes se mangent entre elles, et cela, mortes ou vivantes (!), le fait d’atteindre un seul spécimen produit un effet en cascade considérable.

Autre source pour lutter écologiquement contre les cafards.

Cependant, il vous faudra éviter de contaminer les denrées alimentaires en particulier si vous utilisez des produits toxiques.

 

Les moustiques

Comme vous le savez, les larves de moustique se développent dans ou sur l’eau.

oeufs de moustiques

oeufs de moustiques

C’est pourquoi, il est important si vous avez des moustiques de supprimer toutes les sources d’eau stagnante !

Vous ferez, de cette façon, déjà beaucoup en détruisant l’ensemble des larves. Et ainsi, petit à petit vous réduirez la population de moustiques opérant autour de votre restaurant 😉

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

2 commentaires