>

Une façon révolutionnaire de détruire les germes pathogènes

Je suis petite fille d’agriculteurs. Métier qui à l’époque où mes grands-parents exerçaient n’avait aucune aide extérieure. Ils ne pouvaient que compter sur eux-mêmes. Je pense que c’est cela qui fait que j’ai un profond respect pour les êtres vivants (tous les êtres vivants).

Du coup, je suis très sensible à ce qui touche à l’environnement, à la nature et à notre santé.

Vous les voyez les autres êtres-vivants ?

Je conseille et aide de mon mieux auprès des personnes qui me sollicitent. Mais il est vrai que quand on aborde le sujet du « Nettoyage & Désinfection », il y a quelque chose qui se passe en moi. Un pincement au cœur.

Oui, on ne peut que reconnaitre, que la désinfection, c’est quelque chose de radical ! Rien ne parvient à survire après cela.

Or, depuis quelques années maintenant, on sait et on reconnait que de très nombreux germes (bactéries, levures, moisissures) sont indispensables à la vie. Ils interviennent aussi bien dans la transformation des aliments (yaourts, pain, bières…) que dans leur digestion au sein de notre organisme (notre microbiote). D’ailleurs, avez-vous lu ce livre sur « le charme discret de l’intestin ».

 

Désinfection : destruction massive de germes pathogènes

Ce livre m’a renforcé dans l’idée que la destruction massive des germes qui nous environnent n’est pas nécessaire.

Mais qui travaille dans l’agroalimentaire, sait qu’il y a aussi le risque de toxi-infection. Ça peut toucher n’importe qui, avec les effets plus ou moins dévastateurs.

Mais vous savez quoi !

Je fais un rêve, un rêve qui pourrait devenir réalité…. Et avec ce que vous allez voir, vous aussi, vous allez être surpris !

Mon rêve : pouvoir cible les germes pathogènes qui nous rendent malades et les détruire. 

Avoir une action que sur ces germes et pas les autres. Tout le contraire de l’action d’un antibiotique ou d’un agent désinfectant.

Et bien ça va être possible. On sait tuer un type de bactérie par exemple, ou de virus.

Savez-vous comment ?

Vous allez halluciner, mais c’est vrai…

Avec de la musique !

Oui, vous avez bien lu.

De la musique (une musique spécifique bien sûr), mais une musique.

Bientôt, on préparera de bons petits plats en écoutant une musique qui détruira ces quelques germes pathogènes présents dans l’environnement.

Regarder cela.

Si vous êtes pressé commencer à regarder à partir de la 7’50 jusqu’à 10’12

Avant il parle de tuer les cellules cancéreuses, et qu’ils ont testé leur « technologie -musique » sur un micro-organisme vivant.

Vous doutez !

Un français maintenant. Qui est aussi musicien et scientifique.

Joël Sternheimer. Il était connu dans les années 60 sous le nom de « Évariste ».

Lui ce qu’il a trouvé, c’est que les protéines qui ont une séquence d’acide aminée peuvent être traduites en mélodie.

Ce qu’il a fait. C’est de « traduire » la fréquence musicale d’une particule en une mélodie. Et donc une protéine en morceau de musique. Il appelle cela la « protéodies ».

Du coup, quand on écoute une protéodie, il y a un phénomène de résonance qui peut stimuler ou inhiber la synthèse de la protéine correspondante. Comme dans l’exemple que nous venons de voir avec les harmoniques.

Mais, là, on pourrait activer ou inhiber une protéine via à la musique. Or, comme on le sait les bactéries, ou les virus ou les levures, possèdent 1 ADN qui se traduit en 1 type de protéine. Il nous suffirait de mettre notre matière première ou notre plat en chambre froide avec cette musique pour inhiber la prolifération d’une bactérie (ou un autre germe) spécifique. (Pour plus d’info sur ses découvertes et ses applications lisez ceci).

C’est génial !

On rentre dans un nouveau monde les amis !!

Un monde où on respecte les microbes comme les êtres humains !

Pour découvrir d’autres façons de soigner ou de prévenir, je peux que vous conseiller de lire ce livre >>> PASSIONNANT !

 

Devenez membre, recevez la Newsletter et

  • Des ressources gratuites :
    • Profitez des milliers de ressources gratuites réservées aux membres
  • D'être prévenu avant tout le monde :
    • Soyez prévenu en premier par email des nouveaux articles et des nouvelles vidéos disponibles.
  • D'un cadeau de bienvenue unique :
    • Un guide qui vous explique comment déclarer votre activité à la DDPP de votre région et ainsi remplir votre obligation de déclaration.

Pour vous inscrire, c'est facile : indiquez votre prénom et votre email dans le formulaire ci-dessous :

Laisser un commentaire

4 commentaires

  • Cuisinier et musicien, je vais évidemment creuser le sujet que je vous remercie vivement de m’avoir indiqué mais en attendant il va bien falloir que j’intègre un processus de décontamination (le termes est un poil plus light ^^) des produits terreux dans les P.M.S. que je mets en œuvre chez mes clients et je crains que les vétos n’aient pas encore tous la même oreille musicale que nous !

  • Bonjour,

    Très bon article.

    Merci Séverine

  • Stephanie Kwasek dit :

    Whaou. Si c est pas un fake, c est bluffant. Ça mérite réflexion. Attention par contre à l épaisseur de cellule à détruire évidemment mais ils testeront surement tout ca.