Le saviez-vous ? Obligation d’afficher les allergènes sur vos menus ou panneau d’affichage

Le saviez-vous ?

Depuis aujourd’hui, le 1er juillet 2015, un décret, le n°2015-447 du 17 avril 2015, rend obligatoire l’information des consommateurs sur la présence d’allergènes dans les denrées alimentaires non-préemballées.

Les allergènes alimentaires les plus courants

Les allergènes alimentaires les plus courants 
(c) Diététique Toulouse

 

En tant que restaurateur, traiteur, food-trucker, ou autres commerces de détails, vous devez informer vos clients de la présence d’allergènes dans vos produits alimentaires.

 

Qu’est-ce qu’un allergène ?

Un allergène est une substance provoquant des allergies ou des intolérances pour celui qui le consomme.

Il faut savoir que les allergènes sont les suivants (voir aussi cet article sur les allergènes où les membres du blog ont écrit des commentaires riches) :

  • Céréales contenant du gluten (blé, seigle, orge, avoine, épeautre, kamut),
  • Fruits à coques,
  • Crustacés,
  • Céleri,
  • Œufs,
  • Moutarde,
  • Poissons,
  • Soja,
  • Lait et lactose,
  • Anhydride sulfureux et sulfites en concentrations de plus de 10mg/kg ou 10mg/L,
  • Graines de sésame,
  • Lupin,
  • Arachides
  • et Mollusques.

 

Comment informerez-vous vos clients de la présence d’allergènes ?

Pour les denrées alimentaires préemballées, l’information sera obligatoirement mentionnée sur l’emballage de ces denrées alimentaires (vente directe).

Pour le cas des denrées alimentaires non-préemballées, l’information sera à proximité de celles-ci. C’est le cas des cantines, des restaurants, des traiteurs ou encore des boucheries par exemple.

Ainsi, dans les lieux où sont proposés des repas à consommer sur place, cette information ou les modalités d’accès à cette information sera portée à la connaissance des consommateurs, sous forme écrite, de façon lisible et visible, où est admis le public.

Le syndicat national des hôteliers restaurateurs, cafetiers et traiteurs (SYNHORCAT) propose qu’une mention soit affichée sur les menus et/ou en affichage dans la salle. Par exemple , une fiche bristol où vous préciserez les allergènes contenus dans les plats que vous proposez.

Par contre, cette information ne sera pas requise pour les repas prises en collectivité lorsqu’il existera un dispositif permettant aux consommateurs d’indiquer les aliments ne correspondant pas à leur régime alimentaire, comme par exemple à l’hôpital.

Dans tous les cas, le consommateur n’a pas à faire la demande pour savoir si tel ou tel plat contient tel ou tel allergène. A vous d’être imaginatif  ou inspirez-vous de ceci 😉

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

14 commentaires

  • Bonjour,
    je fais une lecture un peu différente du décret 2015-447 en restauration collective : il est possible de ne pas informer directement le consommateur des allergenes, mais de l’informer des modalités d’acces. Qu’en pensez-vous ?
    salutations

    • Bonjour,
      Je ne suis pas d’accord avec vous car, d’après le décret 2015-447 article R.112-12, celui-ci précise que l’information doit être sur la denrée elle-même ou à proximité (sans pour autant avoir un doute sur la denrée alimentaire concernée).
      De plus, au niveau du paragraphe 2 de l’article 2 du règlement (UE) n° 1169/2011, celui précise comme définition sur l’«information sur les denrées alimentaires» étant comme « toute information concernant une denrée alimentaire transmise au consommateur final sur une étiquette, dans d’autres documents accompagnant cette denrée ou à l’aide de tout autre moyen, y compris les outils de la technologie moderne ou la communication verbale ».
      Bref, dans aucun cas, il ne parle des modalités d’accès à cette information !
      Cdt,

  • Bonjour,
    Pouvez vous Madame, m’informer sur le terme les allergènes et en quoi sont ils efficaces et fiables?
    Merci d’avance!
    Cdlt.

  • Merci pour ce blog qui tombe à pic pour toutes les questions d’hygiène relatives à ma création d’entreprise. Je passe des heures à le lire.
    Je tâcherai de participer si j’arrive à concrétiser mon projet.

  • Bonjour,
    En matière de restauration collective, que pensez vous de la pratique consistant à indiquer : « nos plats peuvent contenir du lupin, des PLV etc  » et lister les 14 allergènes…. »
    Selon moi c’est une fraude à la loi…
    Je vous remercie vivement de me dire si effectivement, comme je le pense, ce n’est pas dans le respect du décret.

    • Non, le restaurateur doit indiquer clairement si tel ou tel plat contient tel ou tel allergène !! Et non pas « peuvent contenir« . Cela n’informe en rien le consommateur ! Cela sous-entend que le consommateur doit alors demander à quelqu’un pour être sûr que le plat contient du gluten (par exemple). Or, la loi dit que ça doit être clairement écrit.
      Ensuite concernant la restauration collective, elle peut mettre en place un dispositif permettant au consommateur d’indiquer, avant toute consommation, qu’il refuse de consommer un ou des allergènes. La restauration doit ainsi faire attention quel plat pour quel consommateur. Elle doit aussi garder durant 3 ans (après la consommation du dernier plat) le papier où le consommateur a indiqué qu’il ne souhaitait pas consommer cet ou ces ingrédients.

  • Je suis d’accord avec vous Séverine, la présence des allergènes doit être préalablement mentionnée sur le menu et dans une affiche selon le cas du lieu de restauration. Laissons la loi de côté, c’est la santé des clients qui importe le plus et je ne sais pas si un restaurateur aimerait induire des réactions allergiques chez ses clients, cela représenterait une grande dégradation dans sa réputation.

  • Bonjour et merci pour vos articles.
    Ce décret concerne t-il les commerçants ambulants, ne proposant pas de restauration sur place?

    • Ce décret concerne même les boulangeries, les glaciers, … par conséquent, cela concerne aussi les commerçants ambulants !
      Il en va de la sécurité des consommateurs !

  • Bonjour,
    je souhaiterai savoir si je dois mentionner les traces éventuelles d’allergènes dans un plat .ex : dans un ingrédient préemballé (sauce) qui servira a cuisiner le plat, il y a marqué dans l’emballage « peut contenir du lait, œuf …. » donc on a pas utilisé de lait dans la recette mais comme la sauce utilisée peut en contenir mais pas obligatoirement ,que dois-je faire tout mentionner ?

  • Bonjour j ai un commerce ou je fais des plats dois je mettre sur l etiquette par ex poireau vinaigrette
    Allergene ou moutarde
    Merci de le renseigner

  • Bonjour!
    Pour ma part, étant allergique au lactose depuis tout petit je trouve que cette réglementation est inutile. A part contrarier les restaurateurs, je n’en vois pas l’intérêt !
    Il n’y a pas de risques 0 de toute façon, il peut toujours y avoir une contamination post-préparation.
    Donner un semblant de confiance au consommateur est dangereux je trouve: il ne se méfie plus, et risque d’ingérer quelque chose de dangeureux.