Et vous, comment protégez-vous vos ampoules ?

Aujourd’hui vous êtes enfin prêt à prendre du service au sein de votre cuisine…

C’est l’hiver et le soleil a tendance à se coucher bien tôt … bien plus tôt que l’arrivée de vos clients en tout cas. 😉

Ampoule, verre, protection, réglementation

Des morceaux de verre sur ma pomme !     ©-photl Photl.com

 

Heureusement, nous vivons une époque formidable, car il nous suffit d’appuyer sur un interrupteur électrique pour que la lumière jaillisse… si, tout du moins une ampoule (à basse consommation bien sûr) a été installée au niveau du plafonnier !

Mais avez-vous déjà pensé qu’il fallait protéger cette ampoule qui se trouve au plafond ?

 

Eh oui, imaginez un jour après avoir travaillé d’arrache-pied pour servir tous  vos clients  avec de succulents repas, tous plus savoureux des uns que les autres, et qu’à ce moment-là, la serveuse revient vers vous avec une mine déconfite tenant un plat à la main…

Elle place l’assiette devant vous :

« Il y avait un morceau de verre dedans !? Le client est maintenant parti, révolté ! »

Vous tombez des nues !!

Un morceau de verre !!

Mais d’où peut-il venir ?

En effet, vous utilisez très peu d’ustensiles en verre voire pas du tout… alors peut-être des bocaux ? Mais pour les recettes d’aujourd’hui, vous n’en avez pas utilisé…

Et là, un coup d’éclair et cela vous revient !

La lampe ne fonctionnait plus cet aprèm, mais pris dans le rush vous n’avez pas eu le temps de la changer…

Vous vous retournez donc vers cette fameuse lampe qui ne fonctionne plus et là… stupeur… la lampe est cassée !!

Pourquoi s’est-elle cassée ?  Un coup de balai intempestif ou une surcharge électrique ?!

Bref, peu importe la raison…

« Plus jamais question de voir partir un bon client à cause d’un morceau de verre issu d’une ampoule ! »

« Non »

 

Et voilà notre ami restaurateur qui écume le Net à la recherche de protection pour ses lampes de cuisine !

En effet, la réglementation précise bien qu’il faut protéger ses éclairages pour éviter des bris de verre issus d’une lampe cassée.

Mais existe-t-il des moyens plus simples de protéger des lampes sans pour cela mettre une somme astronomique dans le changement de tous les éclairages ?

La question est posée….. Comment faites-vous ?

 

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.