Le vignaire d’alcool 8% d’acidité, est-il efficace contre les germes ?

L’autre jour, j’ai eu une question très pertinente de la part Christophe.

En effet, il me disait que depuis fort longtemps, il utilise le vinaigre d’alcool 8% d’acidité pour nettoyer/désinfecter soit son plan de travail, soit le sol (mélangé avec du savon noir), ou encore ses ustensiles (four à micro-ondes, cellule de refroidissement, frigos, vitres, etc….).

Les vinaigres d'alcool

Les vinaigres d’alcool
(c) Hellopro

Il est vrai que c’est un produit pas cher et comestible.

Du coup, il se demandait si le vinaigre d’alcool 8% d’acidité pouvait être validé par les principes de l’HACCP pour l’utiliser dans le nettoyage et la désinfection de ses locaux.

Pour cela, il nous suffit de trouver sur une étude scientifique affirmant ou infirmant que le vinaigre d’alcool 8% d’acidité est efficace pour la destruction des germes.

Voyons ensemble ce que j’ai pu trouver lors de mes recherches.

Apple cider vinegar benefits

Le site d’Apple cider vinegar benefits dit qu’un rapport, publié en 1996 sur le nettoyage des aliments et des surfaces de préparation des aliments, a permis de démontrer l’efficacité de la désinfection avec du vinaigre. En effet, la désinfection pouvait être multipliée par 10 quand la surface et/ou les aliments étaient vaporisés avec du vinaigre à concentration normale (acide acétique 5%) ET du peroxyde d’hydrogène (3%), par rapport à l’utilisation de l’un ou l’autre de ces produits isolément.

Personnellement, je n’ai pas retrouvé ce rapport sur le net.

NCCEH

J’ai lu un rapport sur l’efficacité des agents antimicrobiens de substitution pour la désinfection des surfaces dures, publié en septembre 2011 par le Centre de collaboration nationale en santé environnementale.

Voici ce qu’il dit sur le vinaigre :

« En général, les propriétés antimicrobiennes du vinaigre et du jus de citron sont attribuées respectivement à leur teneur en acide acétique et en acide citrique. On suppose que ces acides organiques traversent la membrane cellulaire des bactéries et que la libération de protons (H+) dans les cellules entraîne leur mort. Comme la croissance de nombreux organismes pathogènes est inhibée lorsque le pH du milieu est inférieur à 4,6, ces acides organiques, dont le pH est de 2 à 3, sont souvent ajoutés aux aliments comme conservateurs ».

D’ailleurs, « les résultats des études indiquent que le vinaigre (acide acétique) possède la plus grande efficacité antimicrobienne, suivi par le jus de citron (acide citrique) et le bicarbonate de soude (bicarbonate de sodium). En général, les bactéries à Gram négatif comme Shigella sonnei, Salmonella spp., E. coliaeruginosa et Yersinia enterocolitia sont plus sensibles aux acides organiques (acide acétique, acide citrique) que les bactéries à Gram positif comme S. aureus et L. monocytogenes. Les parois cellulaires très réticulées des bactéries à Gram positif réduiraient la diffusion des acides organiques dans la cellule et limiteraient ainsi leur action antimicrobienne. »

Ce rapport conclut alors qu’« il est peu probable que le vinaigre, … deviennent par eux-mêmes des agents antimicrobiens d’usage courant dans les établissements industriels, mais le vinaigre et le jus de citron semblent présenter une efficacité suffisante pour avoir un usage domestique ou entrer dans la formulation de désinfectants. » Ceci est confirmé par ce document.

Bref, de plus, cette étude ne permet pas d’avoir entre les mains la concentration, le temps de contact et la stabilité nécessaires au vinaigre d’alcool pour induire des effets antimicrobiens.

Vous retrouverez seulement en Annexe A des données sur l’efficacité antimicrobienne du vinaigre au niveau de la réduction logarithmique (voir page 18).

Et vous, avez-vous sous la main des données qui collaborent ce que nous venons de voir ?

Je suis curieuse de savoir ce que vous avez comme éléments.

J’ai prévu de faire un article supplémentaire dans 15 jours dans lequel je reprendrai les diverses suggestions faites en commentaires.

Est-ce que le vinaigre d’alcool 8% peut-être considéré comme un désinfectant efficace contre l’ensemble des germes ?

Toutes les réponses données seront publiées avec un lien vers le blog ou site de l’auteur de l’idée 😉 donc n’oubliez pas de le noter dans l’URL du site.

A vous de jouer 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

6 commentaires

  • Oui !!! J’ai un petit commentaire complémentaire car d’ailleurs le jus de citron est un excellent « aide désinfectant » pour le corps AUSSI !!! car il alcalinise le pH du sang et l’équilibre lorsqu’il est trop acide … aidant le foie qui ainsi n’a pas à faire ce travail et par extension les articulations … et oui ! 🙂 !!! Idem pour tous les alcalinisants … Notre alimentation est beaucoup trop acidifiante pour le corps (de même que le stress) !!! je déplore que les cuistots (très stressés) soient totalement ignorants des dégats secondaires qu’ils induisent en cuisinant acide ! Mais c’est aussi ce que notre culture a généré elle qui fait l’apologie du sucre qui est le plus grand acidifiant !!! Cependant une sensibilisation à ce sujet pourrait peut-être aider ne serait-ce que pour les amener à se poser des questions pour equilibrer leur menus … Au pis aller … proposer un bon jus de citron avant ou même pendant le repas … ou bicarbonate de soude avec de l’eau !!! de même que des graines digestives : carvi, fenouil, anis étoilé … 😉

  • L acide acétique à une activité désinfectante faible et il agit lentement. C’est pourquoi, dans les désinfectants usuels il est associé à des peroxydes comme le peroxyde d’hydrogène et/ou l’acide peracétique. Voyez google scholar.

  • Bonjour Séverine,
    Je vous remercie pour vos articles, ils sont toujours aussi intéressants.
    J’ai fait quelques recherches de mon côté à propos de l’utilisation du vinaigre (acide acétique).
    J’ai trouvé deux documents :
    -le premier parle de l’utilisation de l’acide acétique pour le lavage du saumon qui diminue le risque de listéria par l’action chimique d’élimination du mucus.
    http://www.mareyeurs.org/site_GBPH/utilisation_de_lacide_acetique.html
    – le deuxième parle de l’utilisation de l’acide acétique dans les établissements de conditionnement de viande pour réduire les titres du virus de la fièvre aphteuse (p 12 (134) mais l’article date de 1995).
    http://www.oie.int/doc/ged/d8971.pdf
    Bien cordialement.

  • Bonjour,

    Pour ma part, je suis tombée sur cet article là : http://www.entrepatients.net/fr/sante/actualites/856395-recherche-vinaigre-un-desinfectant-extremement-efficace

    Il présente des études menées sur le vinaigre d’alcool et stipule entre autres que :  » […] Des collaborateurs de la faculté de médecine Albert Einstein College of Medicine à New York ont testé des souches tuberculeuses et ont découvert que l’exposition à une solution d’acide acétique à 6 % pendant 30 minutes tuait efficacement la tuberculose, y compris les souches résistantes à la plupart des antibiotiques. La souche Mycobacterium abscessus, un peu plus résistante, a nécessité une exposition à une solution d’acide acétique plus concentrée (10 %), toujours pendant 30 minutes, pour être efficacement éliminée. «