Comment vous préparer à la prochaine vague de contrôle ?

En sachant ce qu’ils vont contrôler chez vous !

Pour cela, vous devez savoir ce que les agents des DDPP vont contrôler en priorité cette fin d’année ? Tout comme moi, vous souhaitez savoir à quelle sauce vous allez être mangé !

Contrôle pour les fêtes de fin d'année 2013 par la DDPP

Un petit plat avant les contrôle ?

 

J’ai pu lire un document destiné aux agents de contrôle de la DDPP / DDCSPP, de la DAAF et du DTAM 975. Document qui est à mettre en exécution pour les fêtes de fin d’année 2013.

Je vais donc vous décrire les points que ces agents vont contrôler en priorité ci-dessous. Pour cela, vous y trouverez tous les points généraux c’est-à-dire les points qu’ils verront quelque soit votre activité puis des points spécifiques concernant la vente ambulante et la restauration commerciale.

L’objectif essentiel de l’opération « fêtes de fin d’année » (OFFA) est de s’assurer que les exploitants du secteur alimentaire respectent la réglementation sanitaire en vigueur, malgré l’activité accrue durant cette période.

Par conséquent, les agents des DD(CS)PP vont conduire les actions suivantes dans le secteur de la remise directe.

 

Points généraux pour le contrôle

Points de contrôle

De façon générale, une attention particulière sera consacrée :

  • à l’hygiène des manipulations des denrées et au comportement du personnel,
  • à la propreté et au respect des procédures de nettoyage et désinfection régulières des structures entrant ou non en contact avec les denrées,
  • à l’état des matières premières (conditions d’entreposage, état de fraîcheur, respect des dates limites d’utilisation, provenances autorisées : ateliers agréés ou dérogataires…),
  • à la conservation des étiquetages des produits déconditionnés,
  • au respect des températures réglementaires (denrées froides et denrées chaudes) et à la surcharge éventuelle des chambres frigorifiques et des meubles de détention et de vente des produits surgelés,
  • à la formation du personnel aux règles générales d’hygiène des aliments et à leur application,
  • à la sécurité du consommateur sur tout ce qui concerne les process, les technologies alimentaires et le risque environnemental (traçabilité, additifs, résidus de pesticides, contaminants, polluants, étiquetage de sécurité relative aux allergènes ou à la santé…).

La traçabilité

Le système de traçabilité demeure toujours perfectible, en particulier dans les domaines de la distribution/métiers de bouche. Ce type de contrôle est donc reconduit.

La microbiologie

L’opération sera opportunément mise à profit pour réaliser les objectifs de prélèvements microbiologiques prévus par la TN 32 FB de la DNO 2013 DGCCRF. Les produits festifs les plus sensibles seront principalement ciblés.

 

Points spécifiques par secteur d’activité

Si on examine par secteur d’activité, les contrôles de l’OFA / OFFA 2013-2014 porteront plus précisément sur :

La vente ambulante

Les ventes ambulantes sur les marchés et notamment les marchés de Noël.

Le respect des conditions de température et des dates limites de consommation (DLC) constitueront les principaux points à vérifier.

Des contrôles de température seront réalisés sur les produits festifs exposés à la vente, notamment lorsque les rayons apparaîtront particulièrement chargés. La sécurité de certaines denrées alimentaires spécifiques pourra également être contrôlée.

Par ailleurs, les matériaux destinés au contact des denrées alimentaires correspondent à une problématique de sécurité des produits alimentaires souvent rencontrés sur ces lieux de vente.

Conformément aux plans de surveillance de l’aptitude au contact alimentaire des matériaux et objets (notamment la TN 340 FA – aptitude au contact alimentaire des récipients en matière plastique, la TN 316 FB – Surveillance de la contamination de certaines denrées alimentaires par les métaux lourds et par l’arsenic…), il s’agit de maîtriser le risque de migration de substances chimiques à partir des matériaux vers les denrées alimentaires.

Ils vont donc vérifier si les matériaux qui rentrent en contact avec les denrées alimentaires possèdent bien le « certificat » de conformité (le petit logo de la fourchette et du verre) lien vers l’article correspondant.

 

La restauration commerciale

La restauration commerciale et notamment celle qui propose des repas « spéciaux » pour les fêtes de Noël ou du premier de l’an.

Les résultats des contrôles des années passées dans ce secteur ont permis de relever que l’hygiène de manipulation des denrées est à améliorer, au regard notamment de la proportion relativement limitée d’établissements conformes en matière de plan de nettoyage/désinfection et de procédures d’hygiène du personnel.

Outre les exigences spécifiques aux produits, les contrôles porteront plus particulièrement sur ces points d’amélioration, ainsi que sur la vérification de la mise en place effective du plan de maîtrise sanitaire.

Il s’agira de rester vigilant en particulier à l’égard des manquements récurrents que sont :

  • des conditions de congélation non conformes ;
  • les produits à DLC dépassée ;
  • les huiles de friture impropres à la consommation ;
  • la non-conservation de l’emballage d’origine des matières premières (notamment pour la congélation des matières premières).

Vous savez maintenant ce qu’il vous reste à faire 😉

Lien vers le document de référence.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.