C’est presque trop facile de vendre du café sur la plage

Comme vous le savez tous, cela fait 1 an maintenant que mon mari et moi-même nous avons eu une petite fille. Et quelle petite fille vive …. Elle veut voir et découvrir tellement de choses (ou les revoir aussi) que nous nous promenons tous les jours avec elle.

Quand nous partons en ballade tout un week-end, comme il est agréable de trouver un artisan qui nous propose quelque chose à boire un café ou/et à manger sans courir partout !

D’ailleurs, l’autre jour, un membre du blog se demandait s’il pouvait faire de la vente de café sur une plage cet été ?

J’aurais l’audace de lui dire tout simplement « Oui ».

Voici un café vendu sur la plage par un commerce ambulant

Un bon café sur la plage – © Droit d’auteur: golfs

 

Mais dans sa question, cela sous-entendait tellement d’autres :

  • Quelles sont les conditions pour cette activité ?
  • Faut-il une formation à l’hygiène alimentaire (HACCP) pour vendre du café sur la plage ? Est-ce la seule formation nécessaire ?
  • Est-il autorisé à vendre du café librement sur un lieu public ?
  • Le café doit-il suivre certaines normes, sanitaires ou autres, en particulier ?

Un diagnostic complet s’impose !

 

Peut-on vendre un produit sur la voie publique ?

Vendre un produit hors de l’établissement principal ou sur la voie publique s’apparente à du commerce ambulant.

Or, une telle activité est réglementée. On ne peut pas se lancer « comme ça », il faut réaliser quelques démarches administratives au préalable.

J’avais déjà écrit un article sur le commerce non-sédentaire. Je vous propose de le relire et de revenir finir la lecture de cet article ci-après.

 

Est-ce que vendre du café est réglementé ?

Le café est une boisson non alcoolisée.

Elle fait partie de la catégorie 1.

Par conséquent, elle peut être vendue librement. (Voyez la circulaire DGS/DLPAJ/2011/205 du 31 mai 2011 relative à la déclaration des débits de boissons).

En résumé, vous pouvez vendre du café sur un lieu public à condition d’avoir fait une demande d’autorisation à la mairie (si vous le faites sur la même commune que votre domicile), sinon vous devez demander un livret spécial de circulation.

 

Au niveau « hygiène et sécurité des denrées alimentaires » ?

Le café n’est pas soumis aux règles sanitaires. Bien que, et je souhaite attirer votre attention sur cela, le café est un produit « sensible ». Le préparer trop tôt lui donnera un goût amer.

De plus, arriver devant les clients avec une cafetière crade, une cuillère sale et une eau douteuse, ne leurs laissera sûrement pas de bon souvenir, même avec le meilleur café du monde.

Savez-vous qu’une étude a été faite où des psychologues allemands se sont demandés si un effet « grande marque » pouvait influencer une dégustation. Et bien il s’est avéré que oui !

Le fait de dire qu’on va déguster une grande marque fait que nous trouvons délicieuse la dégustation. Alors si vous arrivez avec des ustensiles sales, le consommateur aura l’impression de boire du « jus de chaussette » alors que vous avez mis tout vos efforts sur un café doux avec des arômes subtils !

Alors, n’hésitez pas à mettre toutes les chances de votre côté, un café aux arômes subtils, une hygiène irréprochable et une présentation digne des hôtels de luxe et les clients en redemanderont !

Bref, la formation « HACCP » n’est pas obligatoire dans votre cas de figure, mais vivement conseillée pour avoir les bases pour une bonne condition d’hygiène.

 

Georges me demande :

Pensez-vous que ce projet est réalisable ?

Alors, Georges, je n’ai plus qu’une seule chose à vous dire !

Votre projet est réalisable, seuls les délais pour vos démarches administratives peuvent retarder votre lancement !

Ce que je peux vous dire en plus, c’est de ne pas faire de publicité mensongère – Règlement CE n°178/2002 du 2 8 janvier 2002 et 852/2004 du 29 avril 2004.

Alors à vos tasses !  😎

 

 

Vous avez aimé l'article ! Partagez le autour de vous :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Qui est derrière ce Blog ?

Mon nom est Séverine Canon et je suis formatrice dans le secteur de l'agroalimentaire.

En 2011, j'ai lancé ce blog pour répondre aux questions des stagiaires, en particulier ceux de la restauration commerciale.

En savoir plus sur Séverine ou communiquer avec elle.Connectez-vous avec moi sur Twitter, sur Facebook, Google+ et LinkedIn.

Visitez l'entreprise de Séverine et qui est formatrice sur eFormation HSAQ.