Interview#30- Elle n’attend plus que ça, l’ouverture de son restaurant !

Voici l’interview d’une personne qui se lance dans l’entreprenariat.

Elle est dans la phase de lancement de son entreprise, et plus précisément dans la recherche de financements. Voici donc pour vous, chères lectrices(teurs) le début de son parcours.

 

Séverine : Pourriez-vous vous présenter rapidement (parcours, job, pourquoi votre choix dans ce métier) ?

Je suis Nanou. Je viens d’arriver en Bretagne et depuis toujours, je rêve d’avoir un restaurant car j’adore cuisiner et recevoir. Étant sans emploi, j’ai décidé de joindre l’utile à l’agréable.

Le restaurant qu'Agnès souhaite reprendre.

Le restaurant qu’Agnès souhaite reprendre.
(c)2015 Agnès Dupuis-Maurel

 

Pourquoi avez-vous eu envie de vous lancer dans l’entreprenariat et plus spécifiquement dans la restauration ?

Agnès dite Nanou : C’est tout d’abord par passion de la cuisine. Cela m’a donné l’envie de tenir un restaurant.

J’ai l’âme d’un chef d’entreprise et n’aime pas être commandée.

 

Séverine : Comment avez-vous débuté ? (même si votre activité n’est pas encore lancée)

Je suis encore en mode projet. Pour le moment, j’ai trouvé le local.

J’ai tout de même beaucoup avancé mais il me reste à trouver un financement.

 

Combien de temps vous a-t-il fallu pour arriver là où vous en êtes aujourd’hui ? Et que diriez-vous aux membres du blog qui sont aujourd’hui découragés ?

Alors, déjà quand on veut être à son compte il ne faut jamais baisser les bras !

Il faut bien réaliser qu’il y aura des mois difficiles. Or, si on se décourage dès que quelque chose ne va pas, on va à l’échec.

Il faut toujours se battre et surtout croire à son projet ! En effet, si soi-même on n’y croit pas alors comment faire croire aux banques ou tout autre organisme que votre projet est viable ?

En restauration, si vous n’êtes pas sûr de vous-même, que votre cuisine est bonne et de qualité, comment voulez-vous que vos clients y croient !

Maintenant, faut pas non plus arriver à l’extrême et se dire moi j’aime ma cuisine donc c’est bon ! Écoutez votre entourage aussi…ils savaient ce qui est vraiment bon 😉

Il faut savoir que moi, ça fait près de 20 ans que je veux mon restaurant. J’ai souvent fait des recherches mais je n’ai jamais trouvé quelque chose qui me correspondait. Surtout que je n’avais pas d’apport personnel, donc un fond de commerce n’était pas possible et en gérance, les contraintes étaient souvent lourdes.

Mais ! Voici qu’un ancien local vide d’un restaurant fermé depuis 2011 est à louer à seulement 300€/mois. C’est une véritable opportunité pour moi. De plus, cela prouve aussi qu’il ne faut jamais se décourager.

 

Quels sont les éléments-clés que vous cherchez en priorité quand vous cuisinez ?

Ma priorité c’est la qualité !

Je souhaite cuisiner à l’ancienne, pas la cuisine moderne qui n’a plus aucun goût et qui ne ressemble à rien (exemple chez moi un bourguignon cuit 3h à petit feu et non à l’autocuiseur !).

Et je n’aurai pas peur de mettre le prix pour préparer un bon plat.

Une anecdote : une de mes ancienne patronnes faisait cuire ses moules à l’eau car le vin blanc était soi-disant trop cher. Résultat au bout de quelques mois, elle a mis la clef sous la porte……

 

Qu’est-ce que vous appréciez le plus quand vous allez au restaurant ?

J’aime passer un moment de tranquillité et être servie 😉

Je suis maman de 7 enfants et j’ai rarement le temps de prendre du temps pour me détendre. Alors …

 

Et pour finir cette interview, avez-vous un message à faire passer ?

Le premier point pour réussir (que ce soit pour un restaurant ou autre commerce) est de bien se renseigner (étude de marché, établir son business-plan en complétant ses pages au fur et à mesure de l’avancement cela aide beaucoup et surtout permet de voir des erreurs à éviter). Et, de trouver aussi de nouvelles idées et ne pas oublier les premières bien sûr…

Séverine : Merci beaucoup Nanou 😉 C’est moi qui vous remercie pour cette interview, c’est avec plaisir que je tiens à participer pour que votre site continue à être aussi intéressant.

 

D’ailleurs, voici le partage que réalise Agnès sur son projet. Voici sa page Facebook sur « Ré-ouvrons le restaurant de Paule 22340« .

Je vous souhaite une bonne continuation et tenez-nous au courant de l’avancement de votre projet ou de l’ouverture de votre restaurant. A bientôt ….

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.