Quelles sont les denrées d’origine animale les plus périssables ?

Vous avez sûrement déjà vu ou entendu parler des denrées alimentaires « périssables », voir « plus périssables » !

périssable, sensible, paquet hygiène, hygiene, hygiène alimentaire, règlement, 852/2004, 853/2004, 178/2002, HACCP, sanitaire, contrôle, auto-contrôle, traçabilité, PMS, plan de maîtrise sanitaire, législation, reglement, règlement, sanction, arrêté du 21 décembre 2009, texte réglementaire, food law, directive, arrêté du 5 octobre 2011

Périssable ou plus périssable pour ce sandwich !?!
   ©-photl Photl.com

 

Avez-vous recherché la définition dans la réglementation sanitaire ?

Et l’avez-vous trouvée la définition du mot « périssable » ?

Ou bien, est-ce IMPOSSIBLE de trouver !!

D’après vous, qu’est-ce qui ferait qu’une denrée alimentaire serait tout d’un coup devenue plus sensible qu’une autre denrée alimentaire.

Tiens ! Rien qu’avec cette phase, je vous ai déjà « soufflé la solution ».

Alors une petite idée ou pas ?

Eh bien, aujourd’hui j’ai décidé de vous laisser chercher un peu. 😉

Laissez-moi vos commentaires ci-dessous à ce sujet.

La semaine prochaine, je ferai un article contenant la réponse ainsi que vos remarques. Je mettrai bien sûr un lien vers votre site si vous en avez un et si vous le souhaitez.

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

3 commentaires

  • bonjour,
    en effet pas facile…

    L’arrêté du 21 décembre 2009 continue de distinguer les produits périssables des produits très périssables et donc, de leur octroyer des températures de conservation (stade remise directe) distinctes (+ 4°C ou +8°C ).

    L’arrêté du 9 mai 1995 abrogé par l’arrêté du 21 décembre 2009 (pour les denrées animales) fixait dans son annexe, une liste de produits ou familles de produit par catégorie. Cette liste n’est pas reprise par l’arrêté abrogateur ; nous l’indiquons ci-après à titre d’information

    Aliments très périssables :
    – Denrées animales ou végétales cuites ou précuites, prêtes à l’emploi, non stables à température ambiante
    – Préparations froides non stables à base de denrées animales (viandes froides, pâtes farcies, sandwiches, salades composées, fonds de sauce)
    – Produits transformés non stables à base de viande (abats, volailles, lapins, découpes de viandes, produits de la pêche fumés ou saumurés non stables)
    – Préparations non stables à base de crème ou d’oeuf (pâtisseries à la crème, crèmes pâtissières, entremets)
    – Lait cru
    – Produits frais au lait cru
    – Crème chantilly non stable
    – Fromages découpés ou râpés préemballés
    – Végétaux crus prédécoupés et leurs préparations
    – Jus de fruits ou de légumes crus de pH supérieur à 4,5
    – Produits décongelés
    – Produits non stables en distributeur automatique

    Aliments périssables
    – Produits laitiers frais autres que les laits pasteurisés
    – Desserts lactés
    – Beurres et matières grasses
    – Desserts non stables à base de substituts de lait
    – Produits stables à base de viande tranchée

  • bonjour,
    pour faire court: une denrée très périssable est un produit d’origine animale dont l’intérieur cellulaire est exposé: hachage, coupage…ou dont l’enveloppe protectrice a été ôtée: oeuf cru… et qui n’a subi aucun traitement de stabilisation.
    non?